- S'identifier -
Forum de Tabou.be: La peur dans les jeux
S'identifier Inscription
   
 

La peur dans les jeux


Messages 1 à 30 sur 55
[Aller à la page 0, 1]
   
 
» Navigation dans le forum
Tabou » Forum » Fil 1047
   
calou
calou

Puisque le sujet vaguement lancé dans un autre fil n'a pas pris et que pourtant il m'intéresse, hop un fil spécial pour ça.

La peur peut-elle être un ressort pour les jeux? A-t-elle une valeur éducative, jusqu'à quel point? Doit on obligatoirement faire peur pour permettre de mieux apréhender la nuit? Est ce que le genre de jeux un peu trash où on fait croire à des enlèvement, des monstres...peut laisser des trâces chez les animés?


Personnellement, j'anime une meute de louvettes, assez peureuses par rapport à des louveteaux, faut bien le dire. Donc j'espère arriver, d'ici la fin de l'année ou de l'année prochaine, à faire un vrai jeu de nuit avec elles. Pas forcément un truc horrible mais juste un jeu où elles pourraient évoluer seules la nuit sans être terrorisées.

La première expérience de jeu de soir qu'on aie faite était un jeu à poste en milieu urbain, non désert de quelques personnes déambulant. Ca s'est bien passé elles ont bien aimé, mais certaines flippaient déjà alors que rien n'était censé faire peur. La deuxième expérience fut à notre premier week end, un jeu le soir dans une champs, où elles devaient retrouver des chefs à la voix et en éviter d'autres qui les cherchaient. Là encore rien de bien méchant puisque tous les chefs étaient à proximité et pourtant là encore certaines on eu peur. Normal sans doute vu leur âge. Mais je me demande quelle pourra être la prochaine étape?

Je ne sais pas très bien comment amener à ce qu'elles puissent évoluer dans un environnement relativement inconnu de nuit et de manière autonome. Et finalement, est ce quelque chose de nécessaire à leur apprendre? Voilà le sujet est lancé.

Posté le 19-12-2002 à 21:22:41
  
darzee
darzee
PDS:
Totem: Mapache Soñador | Quali: (raton laveur reveur) | Section: Castors

bon, je re-poste ce que je disait sur un autre fil a propos d'une question de Yo:
pour repondre a Yo qui a poser une excelente question je vait vous raconter ce que je fait avec mes p'tits loups.
La première nuit du premier camp je prend mes Loups et je vait au milieu de la foret, dans un coin la ou nous avont passer la journée a jouer (ceci est tres important). Alors je demande a la Meute si ils voient une diference avec le jour, -vous voyer plus d'arbres? cette pierre a changé?- Je leur propose d'eteindre les torches. On se met a parler (j'aime pas les discours) sur la nuit et la peur a l'oscurité. Quand je voit que tout le monde est tranquille je leur propose de faire un tour dans les bois. En file d'a deux on avance sans lumière dans l'oscurité, qq pas plus loin sans arreter de marcher je separe peu a peu les couples de façon que ils marchent un peu plus seuls. Si tout va bien je continue et la suivante etape est m'eloigner d'eux. Je leur propose de marcher par couples un peu partout et ensuite, quand ils entendront ma voix, venir me chercher. Bien sur je ne me cache pas et il ne faut pas non plus m'atrapper, ceci n'est pas le but du jeu.

Si tout c'est bien passer on a été plus d'une demi heure dans l'oscurité, alors je leur propose de faire un jeu nocturne le lendemain. Je n'ai jamais eu ce cas mais si un loup ne veut pas continuer je ne vait pas l'obliger.

Posté le 19-12-2002 à 22:21:08
  
gluck
gluck
Totem: Fossa | Quali: Investigateur | Fédération: GCB | Unité: Bruxelles 75 | Section: ANU

moi je suis assez d'accord avec darzee. leur faire peur n'est pas du tout utile car il y en a toujours un ou deux avec qui tu vas casser quelque chose en le faisant. tes louvettes te font confiance et si tu leur fait peur elles risquent de ne plus vouloir te l'accorder. leur faire peur dans le cadre d'un jeu de nuit est un mensonge! la plupart va en garder un bon souvenir mais c'est aux deux trois qui sont a l'arriere du groupet et qui se taisent a qui il faut faire attention. si c'est le but est de ne plus avoir peur dans le noir, il y a d'autres moyens tel celui de darzee ou encore d'autres. et je crois que ca c'est quelque chose a faire car c'est une sorte d'autonomie comme une autre et une maniere de se depasser

Posté le 19-12-2002 à 23:10:45
  
animateur_120
animateur_120

Oki pour ne pas faire peur aux louveteaux ou louvettes...

Mais aux éclaireurs là on peut quand même aller plus loin, pas les faire pisser dans leurs frocs...
Je crois qu'ils aiment ça, avoir peur... enfin moi j'adorai

Posté le 19-12-2002 à 23:17:07
  
Vivi
Vivi
Totem: Vigogne | Quali: Universalis | Fédération: Les Scouts | Unité: TO 16 | Section: ANU

Faire peur ne sert à rien... Ce n'est pas e ayant peur qu'on apprend a ne plus avoir peur...

par contre, prendre le temps de reflechir à ses peurs, d'en parler, ca aide bcp à mon avis. J'aime bien l'idée de Darzee parceque son activité essaye de s'adapter parceque les choses vont progressivement sans trop essayer de forcer la main et surtout parceque qu'il veut parler avec ses loups de la nuits et de la peur du l'obscurité.

Posté le 20-12-2002 à 01:42:34
  
darzee
darzee
Totem: Mapache Soñador | Quali: (raton laveur reveur) | Section: Castors

anecdote horrible:

on etait en camp d'été et la Meute avait fait un petit raid, on campait a 6 kms du camp. Le soir pendant la veillée on entend tout d'un coup des hurlements de loups, ça a été la panique, tous les loups se sont mit a courir. Le staff on a mit quelques secondes a reaccioner car on a été les premiers surpris de la reaction des louveteaux. On s'est mit a courir aussi pour les rattraper, trois anims pour attraper 35 loups c'est pas facile mais le problème etait q'on avait un ravin a cinquante metres a peine.
En quelques minutes on avait reunit la Meute et pendant que les deux autres anims restaient a consoler la Meute je suis aller gronder les Rovers. En effet c'etait eux les malins qui été venus nous surprendre. Ils etaient convaincus les cons que cette farce etait tres educative pour mes loups. Moi je leur ai dit: "foutait le camp, on se verat au prochain conseil".
Plus tard on a su par les loup que les Rovers les avaient conditionnés auparavant en leur disant qu'il y avait toute sorte de bestioles inmondes dans ses bois.

darzee qui pense que pour aprendre a etre macho il y a deja la legion etrangère...

Posté le 20-12-2002 à 09:10:53
  
Mangouste
Mangouste
Totem: Mangouste

Putain, ya un concours du plus gnan-gnan ou quoi ?

Commence a m'nrv vraiment en tt cas, je trouve que Tabou sent le faux depuis quelques temps...

Posté le 20-12-2002 à 13:07:01
  
Vivi
Vivi
Totem: Vigogne | Quali: Universalis | Fédération: Les Scouts | Unité: TO 16 | Section: ANU

Ha bon? ca sent le faux? merde alors j'avais rien senti, tu dois avoir le nez trop près de la bouche ou qqch comme ca mon pauvre mangouste...

C'est quoi ton problème? t'es pas d'accord et tu sais pas comment le dire ou bien t'as tes ragnanas?

Posté le 20-12-2002 à 14:09:08
  
puma3
puma
Totem: Puma | Quali: ALPHA | Fédération: Les Scouts | Section: Scouts-éclaireurs | Troll Footprint: A72

--->DARZEe au juste tu sais me renseigner..si cela est vrais
qu'en Espagne( certaine régions)
on peut encore rencontrer des Loups en liberté, le sujet m'interesse..
merci a toi puma3.

Posté le 20-12-2002 à 15:15:37
  
Marmot
Marmot
Totem: Marmotte | Quali: Beuuuahhhh | Section: ANU

Bah ce qui est bien avec tabou c'est qu'on est libre de partir, de revenir, de repartir etc.. on peut même dire qu'on part alors qu'on reste ou qu'on reste alors qu'on part.

Tabou c'est plus fort que toi

Posté le 20-12-2002 à 15:17:11
  
darzee
darzee
Totem: Mapache Soñador | Quali: (raton laveur reveur) | Section: Castors

eh oui, Puma3, on en trouve. D'ailleurs moi même j'ai fui d'une Meute il y a quelques années. On s'etait attarder dans les bois quand on a entendu des hurlements. On a tous courus vers les voitures au cas ou...

Il y a une superweb sur les loups en français: http://www.loup.org


darzee qui n'a pas peur de faire gnan-gnan

Posté le 20-12-2002 à 15:32:45
  
puma3
puma
Totem: Puma | Quali: ALPHA | Fédération: Les Scouts | Section: Scouts-éclaireurs | Troll Footprint: A72

ok.merci..darzee pour la confirmation...
en fait on nous à conseillé 'pour un reportage-photo'
Le Parrque Nacoional de Covadonca (province de Leon)-Asturies.
sans garantie d'approche possible bien sur...
il y a 2ans j'ai réussi quelque films en ROUMANIE?
mais quelle galére avec les autorités( police-armée)
enfin,on est tous rentrés vivants...beaucoup de matabiches...(Malboro )
pour avoir la paix....
ps; le site -loup.org n'exite plus... !
a+ PUMA3.

Posté le 20-12-2002 à 16:40:01
  
darzee
darzee
Totem: Mapache Soñador | Quali: (raton laveur reveur) | Section: Castors

je vient de visiter le site. Il existe encore.
Pour le Parque Nacional de Covadonga, aussi connu comme Les lacs de Covadonga c'est un site trés beau. En Asturias il y a aussi des ours, faut les voir bien sur...

quelques liens sur le Parque:
http://personal.redestb.es/pedrocb/covadong.htm
ht
tp://www.cangasdeonis.com/turismo/lagos.htm
et en français:
http://www.espagne.infotourisme.com/asp/activites
.asp?Id_Arbo=369
http://escotasiplau.free.fr/asturias/
htt
p://www.ceoecant.es/sailtur/rapaces_frances.htm

darzee et google, une histoire d'amour

Posté le 20-12-2002 à 22:31:29
  
Mangouste
Mangouste
Totem: Mangouste

Arf, ya le frote balle fédéral qui me cherche !!!

Il est dément ce mec

Bon, puisque tu m'y obliges et bien que l'envie ne me ronge pas, je vais développer un peux

Quand je dis que ca sent le faux, je le pense. On en est arrivé a un degré d'intellectualisation et de théorisation tel que maintenant certains ne peuvent s'empêcher d'être plus catholiques que le pape, privilégiant la sainte pédagogie cul-cul la praline a la saine pédagogie constructive, réaliste et certe, infinie.

Mais puisque je suis un des pionnier de la surintellectualisation des débats tabousiens, je vais continuer dans cette voie et tenter d'y placer un registre d'argumentation visant a démystifier "la PEUR".

D'après moi et bien que je n'ai aucun moyen de le prouver ni aucune statistique sur lesquelles m'appuyer, la peur régit environ la moitié de nos actions et de nos comportements (peur de l'autre, des regards, de nos préjugés, du noir, du pouvoir, des araignées, des quand-dira-t-on, etc etc...).

Cloisoner la peur dans sa seule dimension "physique" : Louis à peur du noir ! Est déjà une démarche volontairement faussée.

Louis a peur du noir, certe, et ce n'est pas si grave dans le fond ! Mais Louis a certainement peur de mille et une autre choses parfois plus subjectives! La peur il la vit chaque jour à des degrés multiples et divers, la peur lui est déjà famillière.

Vous êtes entrain de lancer tous nos lecteurs sur une voie facile : "Faire peur ne sert à rien, ce n'est pas en ayant peur qu'on apprend à ne plus avoir peur !

C'est très joli, je suis sur que Pierrot vous aurait mis 20/20 s'il avait degner nous faire l'honneur de quelques mots...

Seulement, voilà, ca ne marche pas comme ça

Déjà, apprendre à ne plus avoir peur n'est et ne peut être un objectif pédagogique.

je vais partir d'un niveau rationel, reprenant le bon principe chimique :

Rien ne se perd, rien ne se crée...

Tout se transforme !

La peur ne s'éradique pas d'un esprit, fut-il même enfantin.

Par contre la peur peut se transformer. Nous avons tous le choix de faire de nos peurs un frein ou un moteur, j'en suis convaincu. Apprendre a transformer la peur-frein en peur-moteur peut être un objectif pédagogique, ce qui est déjà fort différent comme approche de la gestion des peurs.

Seulement je pense que l'enfant (je généralise) n'est pas en encore mesure de trier ses peurs dans les catégories choisies, peurs-frein et peurs-moteur.
Parcequ'il est évident que toutes nos peurs ne sont pas à transformer en peurs-moteurs....A moins que, par exemple, vous désirez absolulment faire de vos loups des exhibitionistes en herbe (la pudeur est une peur-frein).

Non, l'enfant est en pleine découverte de ses peurs, et je pense sincérement que ce sont ses peurs découvertes chaques jours qui sont responsables du changement quotidient opéré dans son caractère.

Donc pour ma part l'apprivoisement des peurs et la transformation de certaines peurs-freins en peurs moteurs ne peux se faire qu'a partir de l'adolescence (quand une grosse partie des peurs sont assimilée). Mais c'est un considération personnelle sans grande importance.

Donc, en effet, faire peur ne sert a rien dans une quête d'éradication de certaines peurs...Mais j'irai plus loins en disant que plus que la démarche de faire peur, c'est l'objectif d'éradication qui est inutile...

Par contre, je pense sincérement que "faire peur" ou "jouer à se faire peur" est une démarche saine dans le processus d'auto-éducation et parfois même d'éducation tout court.

N'avez vous jamais,étant petits,cherchés a vous faire peur ? Souvenez-vous...Tous les enfants le font, ca fait partie du processus de découvertes de certaines peurs-freins et de quelques rares peurs-moteurs...processus indispensable, à moins de rêver d'une marmaille refoulée

Mais, me direz-vous, il s'agit de peurs aux facteurs internes. J'apelle peurs aux facteurs internes les peurs dont nous restons maîtres...L'enfant qui s'ammuse a jouer au fantôme avec ses copains dans une pièce dont il a fermé les lumières et qui joue a se foutre une belle trouille est libre de stopper le jeux quand il le souhaite... Tout le monde est dominant face a ses peur aux facteurs internes...Vous avez donc bien raison de me faire la remarque (que j'ai anticipé pour pas devoir faire ce post en deux fois ).

Maintenant, il reste le cas des peurs aux facteurs externes dont nous n'avons pas la position dominante innée comme dans le cas des peurs aux facteurs internes...Alors, ces peur là sont-elles saines pour l'enfant ? peut on lui infliger des peurs dont il n'est pas maître ?

je dis : oui ! Avec modération...

parceque au plus il grandira, au plus la balance penchera vers les peurs aux facteurs externes, les peurs aux facteurs internes se feront minimes. Je pars donc du principe que mon rôle éducatif passe par l'approche des peurs aux facteurs externes. Apprendre qu'elles existent et qu'avec de la volonté, quelques trucs et un peu de soutient, on peut inverser la vapeur et devenir dominant ! Faire de certaines peurs-freins, des peurs moteur !

Accepter ses peurs, les assumer et les dominer avant de pouvoir plus tard les transformer. Là est pour moi le véritable rôle éducatif que nous avons dans l'approche de la gestion des peurs.

Bon, j'avais envie de me lancer dans une transposition de la notion de peur sur celle de la notion de confiance, mais ca risque d'être trop long, alors je garde ca pour plus tard

Alors, moi, après réflexion, je crois que nous avons le droit de faire peur ! Tant que ca reste adapté à l'âge, au caractère et à la sensibilité de chacun.Les enfants aiment avoir peur.C'est naturel, puisque la peur s'inscrit dans leur dévelopement psychologique. Maintenant, a nous de choisir si nous somme acteur ou observateur du développement de l'enfant, mais j'aimerais que les hypocrites pronant l'observation ne dénigrent pas la travail des acteurs

Merci bien,

Mangouste.

PS : heu, je ne relis pas, j'espère que je ne me suis pas trop embrouillé.

Posté le 21-12-2002 à 14:44:51
  
puma3
puma
Totem: Puma | Quali: ALPHA | Fédération: Les Scouts | Section: Scouts-éclaireurs | Troll Footprint: A72

Impec.

Posté le 21-12-2002 à 15:11:41
  
JP
Totem: Okapi | Quali: Téméraire | Fédération: Les Scouts | Section: Nutons

Un colon des paras disais : "la peur, on l'apprivoise tous les jours"

Posté le 21-12-2002 à 17:03:30
  
JP
Totem: Okapi | Quali: Téméraire | Fédération: Les Scouts | Section: Nutons

Mais on n'est pas aux paras...

Posté le 21-12-2002 à 17:04:23
  
puma3
puma
Totem: Puma | Quali: ALPHA | Fédération: Les Scouts | Section: Scouts-éclaireurs | Troll Footprint: A72

----

Posté le 21-12-2002 à 17:33:18
  
puma3
puma
Totem: Puma | Quali: Alpha | Fédération: Les Scouts | Section: Scouts-éclaireurs | Troll Footprint: A72

----

Posté le 21-12-2002 à 17:51:35
  
gluck
gluck
Totem: Fossa | Quali: Investigateur | Fédération: GCB | Unité: Bruxelles 75 | Section: ANU

je suis bien d'accord avec toi mangouste mais tes observatins (pertinentes a mon avis) sont-elles transposables a une section entiere? est-il possible de veiller a etre modere avec tout tes animes? si tu arrives a le faire, je te dis bravo! de plus, comme tu le dis toi meme, l'enfant ne connais pas encore toute ses peurs et le debat etait visiblement tourne vers les 8-12 et non vers les 12-16. dans le cadre des 12-16, ma position serait beacoup plus nuancee quoique ce que je dis au debut de mon post serait toujours d'application!
je crois que jouer sur les peurs est un outil dangereux mais comme tous, il est tres puissant.
fossa qui a deja console des animes terrorises apres des jeux de nuit...

Posté le 21-12-2002 à 17:52:11
  
Vivi
Vivi
Totem: Vigogne | Quali: Universalis | Fédération: Les Scouts | Unité: TO 16 | Section: ANU

Mang, toi aussi t'es dément... et tu avoueras que pour ce qui est de la sur-intelectualisation des choses tu viens de franchier encore une étape...

Tu peux bien sur penser que je joue au felin retombant sur ses pattes mais je dirais quand même que quand je dis une phrase aussi anodine et aussi simple que "Faire peur ne sert à rien... Ce n'est pas e ayant peur qu'on apprend a ne plus avoir peur..." je ne penses pas à une eradication de le peur.

Sans prétendre avoir chercher à comprendre son rôle dans la vie aussi loin que toi (peur-moteur, peur-frein, inhibiteur et deshibiteur ou tout ce que tu veux), j'ose affirmer que je ne pensais pas lorsque j'écrivais ces lignes que la peur dévait être exclue de nos vie, qu'elle était un mal a éradiqué ou même qu'on pouvait l'éradiquer (ton entropie des sentiments et affects est intéressante d'ailleurs - [rha moi aussi je peux dire des choses qui ont l'air révolutionnaire, je le prouverais un jour!])

Et d'ailleurs, il faut être un peu limité de fait pour croire que c'est du noir que louis à peur. Mais a-t'il lui même conscience que ce n'est pas du noir qu'il a peur? Ton beau discours (et je ne dis pas ca de manière hypocrite, je le trouve "beau", en tout cas bien fait) peut se resumer par la nescessité pour le jeune à apprivoiser ses peurs. Ca te fait mal de croire que quand je dis un peu simplement à ton goût "ne plus avoir peur", j'entends surtout, "apprivoiser ses peurs".

Parceque honetement, j'ai beau me promener régulièrement dans la nuit du haut de mes 22 ans, j'ai encore parfois peur du noir. Et là, qu'est-ce que je fais, j'essaye d'aprivoiser cette peur, que je connais, que j'ai appris à connaitre, et en général je me porte bien. [Si vous voulez faire une experience sur la peur de noir et de ce qu'il cache, une fois, comme ca dans les bois la nuit avec des potes, poser juste la conne question "vous avez vu Blair Witch?" en général vous avez droit à un gros silence puis un gros gag pour détendre l'atmosphère]

Et ca on l'apprends bien sur en jouant à se faire peur, et comme tu le dis toi même l'important ici est bien qu'on joue à se faire peur, qu'on arrette quand on veut,... (interne/externe si tu veux). Et bien sur se faire peur dans ce cadre est une très bonen chose. qui n'a pas lu, en frissonant, des roman d'horreur et savourer un bête film de suspens, qui n'a pas jouer au fantôme dans les chambres mal éclairée de son enfance?

Mais gluck amène une très bonne question: quand est il lorsqu'on décide de jouer avec les peurs d'un groupe? et j'ajoute qu'on décide d'imposer de manière totalement externe ces peurs: ce ne sont pas les loups qui jouent à se faire peur mais leurs animateur qui jouent à leur faire peur dans bcp de jeux de nuit.

Alors si tu veux mon avis (et même si tu ne le veux pas, en fait), dans notre mouvement, encore plus que dans des situations individuelles, il faut entourer ce jeu sur la peur d'une reflexion, d'un dialogue,... Parceque sinon le jeune risque fort de ne pas en ressortir grand chose pour son processus de developement psychologique.

Je ne me suis pas privé de faire des jeux de nuits avec mes loups, je n'ai pas renoncé à des jeux qui font un peu peur,... Mais j'ai refusé de faire peur pour faire peur, de les mettre dans des situations ou il pensent ne pouvoir plus rien contrôlés, submergés par leurs craintes.

Et toi qui te plait si souvent à nous rappeller que la compléxité de la psychologie des enfants nous dépasse, que nous en avons qu'un maigre idée et qu'il vaut mieux éviter de jouer aux apprentis sorcier, je te rapelle à mon tour tes sages conseils: En sait on assez sur les peurs de toute notre section que pour jouer dessus en étant sur de ne faire que du bien?

Enfin, je terminerais en disant que je te trouve bcp plus interessant quand tu prend le peine de t'expliquer que quand tu te contentez de cracher à la gueule de ceux qui ne te plaisent pas.
Et si ca te fait chier de t'expliquer, ne t'étonne pas d'être un incompris... et ne reproche pas au monde de ne pas comprendre non plus d'ailleurs.

Posté le 21-12-2002 à 19:02:50
  
Mangouste
Mangouste
Totem: Mangouste

hi hi hi...

Bon allez...

Puisque tu préfères quand je développe, je ferai des efforts a l'avenir, mais ca va encore me prendre 10 heures par jour...pffffffff

Alors déjà, mettons nous d'accord. Quand je parle de "faire peur", il va de soi que, dans un souçi de cohérence avec la pédagogie du mouvement, j'intègre ca dans l'éducation par le jeux.

Il ne me viendrait biensur pas a l'idée de faire franchir une forêt, la nuit, a des louveteaux en leur expliquant que le bois est truffé de pédophiles talibans qu'ils leur faudra éviter. Il est en effet dangereux de flirter avec la réalité, qui est, elle, réellement effrayante... L'assimilitation de la gestion des peurs aux facteurs externes ne pourra être efficace et non perturbante que si elle s'inscrit dans le registre de l'absurde (ou de l'immaginaire pour les rêveurs ).

Déjà, il est impératif que l'enfant soit certains de n'avoir réellement rien à craindre. Dans le cas contraire il ne pourra se concentrer sur un exercice de domination de ses craintes.

Pour prendre l'exemple de l'obscurité. Tu dis n'être toi non plus pas toujours rassuré quand tu traverses un bois la nuit...Pourtant tu sais consciament que tu n'y risques rien ! Et, de toi même, tu tenteras de dominer tes peurs..En trouvant un tas de trucs pour te rassurer (chanter a tue tête, réciter l'alphabet en boucle, énumérer une liste improvisée de légumes jusqu'a épuisement de ton vocabulaire en la matière, etc etc...). Dans cette optique, ta peur est constructive, quand tu l'auras fait 50X tu n'auras sans doute plus peur de l'obscurité de nos fôrets la nuit ...

Par contre, si je te lâchais dans certains quartiers bruxellois ou carolos dis "chauds" a 23h00 avec un billet de 50 euros scotché sur la tête et tenant en main une pancarte : Votez Front National, tu serais réellement en danger et tes peurs seraient fondées...Alors, évidement, dans ce cadre là, il te serait sans doute imposible de ne pas céder à la panique d'un point de vue éducatif, ce genre de trouille n'apporte rien, si ce n'est un renforcement des peurs-freins.

Maintenant qu'on s'est bien compris et que tu ne me prends plus pour un sadique qui fout la frousse aux môme juste pour les endurcir (c'est fou ce que les gens me comprennent mal ), parlons de l'apprentissage de la gestion des peurs-freins dans le cadre du groupe (sizaine, patrouille, section,...)...

En effet, pour bien faire, il faudrait adapter l'activité pour chacun de nos scouts....(Comme d'ailleurs pour toutes les activités ). Mais, c'est un luxe que nous ne pouvons pas nous offrir (ou si rarement que ca ne compte pas ).

Alors quoi ? On laisse tomber tout ce qui fait peur ?

Non

Parceque chacun vivra l'activité de manière différente. Certains accrochés à la main d'un animateur, d'autres, plus téméraires, seul avec leur peur.

L'important est de laisser a chacun le libre choix sur la façon de vivre l'activité (et sous entendu, ne pas la vivre s'ils le souhaitent)... C'est important.

Bref, on peut jouer a se foutre la trouille, mais il doit etre convenu que ce n'est qu'un jeux ! Et que même si on ne domine pas le jeux, on peut faire confiance en ceux qui le domine (le staff ). C'est une permière approche, a mon avis sans aucun risque, de l'apprentissage de la gestion des peurs aux facteurs externes (aller, disons semi-externes pour les puristes).

Et puis, faut pas se voiler la face non plus hein...moi quand j'étais louveteaux, je n'avais pas peur des jeux ou autre marche de nuit, mais par contre me lever la nuit pour aller pisser au risque de me perdre, ca ca me foutait vraiment les boules Comme quoi, qu'on le veuille ou non, le scoutisme a une part effrayante, de par le simple fait des découvertes qu'on y fait.

Mais tu sais quoi Vivi, on a beau faire semblant de débattre, je suis sur que dans le fond on est d'accord

Mangouste

PS : Et au fait, arrête de me lancer des piques, parceque le seul qui se plaint d'être incompris c'est toi, C'est pas ma faute si tu t'exprime mal sur le forum...Moi quand je lis "ne plus avoir peur", je ne lis pas "apprivoiser ses peurs" Na !

Posté le 22-12-2002 à 01:48:31
  
Vivi
Vivi
Totem: Vigogne | Quali: Universalis | Fédération: Les Scouts | Unité: TO 16 | Section: ANU

Je m'insurge! cette conclusion devait être le mienne! C'était à moi qu'il revebnait de dire que " on a beau faire semblant de débattre, je suis sur que dans le fond on est d'accord". que veux tu que je dise encore? Vilain mangouste, vilain!

Tu remarqueras que moi au moins je suis gentil et que mes piques s'accompagnent toujours de perche que je te tend, histoire de gaurder la balance [faut bien qu'on me prenne pour le gentil optimiste fédéral oprimé par le vilain mangouste]

Posté le 22-12-2002 à 11:33:47
  
gluck
gluck
Totem: Fossa | Quali: Investigateur | Fédération: GCB | Unité: Bruxelles 75 | Section: ANU

>Bref, on peut jouer a se foutre la trouille, mais il doit etre convenu que ce n'est qu'un jeux ! Et que même si on ne domine pas le jeux, on peut faire confiance en ceux qui le domine (le staff ).

avec ca je suis d'accord, si tout le monde sait que c'est un jeux, pas de probleme, mais ca induit le refus des "jeux de nuit"

Posté le 22-12-2002 à 13:11:53
  
Mangouste
Mangouste
Totem: Mangouste

Bah non, puisque c'est un "jeux" de nuit...

non ?

Mangouste

Posté le 22-12-2002 à 16:36:10
  
calou
calou

ben y a juste que dans certaines sections, "jeux de nuit" ça implique d'office une histoire bien trash (jusqu'à la torture d'un chef avec effets "spéciaux") pour faire flipper les louveteaux...juste pour faire flipper les louveteaux. Y en a qui marchent pas, y en a d'autres qui pleurent et je vois pas l'intérêt.

Posté le 22-12-2002 à 17:26:51
  
Mangouste
Mangouste
Totem: Mangouste

Oui..

hum, j'avoue avoir pèché a mes débuts

Mais l'expérience a suffit..

Mangouste

Posté le 22-12-2002 à 17:55:36
  
calou
calou

Qui n'a jamais fait de conneries dans sa vie...?? (cette phrase étant un bon moyen de se dédouanner en cas de connerie de ma part... )

Posté le 22-12-2002 à 17:57:45
  
Vivi
Vivi
Totem: Vigogne | Quali: Universalis | Fédération: Les Scouts | Unité: TO 16 | Section: ANU

calou, n'avons nous pas déjà donné notre avis mang et moi sur le jeu de nuit "juste pour faire flipper les louveteaux" et sur le fait de faire peur de manière trop proche des craintes réelles des jeunes?

Donc, je crois que si on est d'accord avec ce que mangouste a pu exposer, on sea d'accord pour dire que de tel "jeux" (sic!) de nuit ne servent pas les objéctif du scoutisme, que du contraire...

Si des lecteurs ici sont d'un avis diffèrents, qu'ils se manifestent (sauf si pour dire qu'ils sont pas d'accord, que c'est drôle de faire peur à ses loups, que seul les chochottes ont réellement peur et que de toute facon, ca fait depuis qu'on est loup que c'est comme ca et que la meute marche bien...)

Posté le 22-12-2002 à 20:35:42
  
gluck
gluck
Totem: Fossa | Quali: Investigateur | Fédération: GCB | Unité: Bruxelles 75 | Section: ANU

ben oui j'entendais jeux de nuit avec des " juste pour preciser le douteux du "jeux" dans ce cas la
et moi aussi j'en ai fait des conneries... a propos, comment va la troupe? remet mon bonjour a tes anciens, vu que c'est les derniers qui me connaissent je crois

Posté le 22-12-2002 à 20:45:38
  
 

Pour répondre à ce fil, rendez-vous sur la dernière page de cette discussion